Historique

A la fin des années 50, André Arnout créa une entreprise de transformation d’intestins.

Les déchets, produit par le traitement d’ intestins, étaient transportés à une autre entreprise qui traitait également les déchets animaux. Mais après quelques années, l’usine demanda une rémunération pour la transformation de ces déchets et André Arnout commença à traiter lui-même ses déchets.

Avec une petite marmite, il réussit à produire de la farine de viande. Rapidement, son entreprise s’est agrandie et il commençait à traiter les déchets d’animaux  d’autres fournisseurs.

La fabrication de matières premières pour la nourriture d’animaux est alors devenue l’activité principale. 

En 1972, l’entreprise d’une personne est devenue une Société Anonyme (S.A.): Arnout N.V.

N.V. Arnout s’est agrandie pour devenir une entreprise qui traite les grasses et os crus, ainsi que les produits intermédiaires et les 


transforme en graisse fondue et en farine de viande. Ces produits sont utilisés principalement dans les aliments pour bétail, ainsi que dans l’alimentation pour les animaux domestiques, dans les engrais et dans le secteur d’oléo chimie.

Dans ce secteur, N.V. Arnout s’est toujours distingué par son extraction. Grâce à elle, la farine de viande peut encore être dégraissée de 10 % en plus.

En 1991, Arno – Proteïn & Fat N.V. a été créée. Cette entreprise est responsable pour le transport des matières premières ainsi que pour les produits finis. 

Début 2008, une fusion avec Belgras a eu lieu, ce qui a conduit à un changement de nom : Fapro N.V.

Au printemps 2008,  il a été décidé de continuer à travailler avec 100% de matières d’origine porcine.

En 2011, le nom BELGRAS a été remplacé par PROGRA. Fapro et Arno emploient ensemble environ 45 personnes.